recherche avancée
Catégorie :

Modularité et ergonomie, principaux atouts du clavier S.T.R.I.K.E 5 de Mad Catz [25/10/2012]

Modularité et ergonomie, principaux atouts du clavier S.T.R.I.K.E 5 de Mad Catz

Les périphériques orientés vers les jeux vidéo, la société californienne Mad Catz en a fait sa spécialité, et ses produits sont généralement appréciés par les gamers. Parmi ses créations les plus récentes, le clavier S.T.R.I.K.E 7 a connu un certain succès grâce à sa modularité et son écran tactile. La firme établie à San Diego continue sur sa lancée en proposant un nouveau modèle héritant un certain nombre des caractéristiques du S.T.R.I.K.E 7, en particulier le fait de pouvoir le séparer en quatre parties, mais qui ne reprend toutefois pas le grand écran tactile de ce dernier. Il s’agit du clavier S.T.R.I.K.E 5, disponible au tarif de 199 euros (plus de 400 dinars). A noter que le modèle précédent était proposé au tarif de 300 euros (plus de 600 dinars).

Les premiers échos concernant la sortie du clavier modulaire S.T.R.I.K.E 5 de Mad Catz émanaient du constructeur lui-même, qui avait déjà communiqué à ce sujet cet été. Aujourd’hui, l’on en sait un peu plus sur les performances et les caractéristiques de ce périphérique destiné aux joueurs, même si quelques questions demeurent encore sans réponse (la nature des informations affichées sur le petit écran par exemple).

Disposant de 21 touches programmables (supportant trois profils différents) et d’un système de rétro-éclairage faisant intervenir une palette de 16 millions de couleurs, le clavier S.T.R.I.K.E 5 est donc constitué de quatre éléments indépendants que l’on a la possibilité d’organiser selon ses besoins.

La partie principale est, bien entendu, composée des touches classiques, alors que la seconde est formée par le pavé numérique comprenant, outre les touches de direction, cinq autres boutons (C1, C2, C3, C4 et C5) que l’on peut personnaliser.

Vient ensuite la troisième section comprenant la petite barre fonctionnelle destinée aux macros. Elle se trouve sur le côté gauche du périphérique.

Quant au quatrième élément, il se présente sous la forme d’un module de commande ; il s’agit du petit afficheur OLED « EYE » qui n’a, a priori, rien à voir avec l’écran plus grand accompagnant le S.T.R.I.K.E 7.

A noter enfin que l’on peut facilement ajuster la hauteur de l’un des trois repose-poignets rattachés au clavier, et ce, en utilisant une petite molette équipant le périphérique.



Arts

3412 Produits High Tech

Newsletter